difficulté

difficulté

difficulté [ difikylte ] n. f.
XIIIe; lat. difficultas
1Caractère de ce qui est difficile; ce qui rend qqch. difficile. La difficulté d'une entreprise, d'un travail. Difficulté d'un texte. obscurité. Difficulté d'un cas, d'un problème. complexité, complication, subtilité. « La difficulté du métier commençait à lui en donner le goût » (Maurois). Ce travail est pour lui sans grande difficulté. Absolt Aimer la difficulté.
2Mal, peine que l'on éprouve pour faire qqch. Parler, marcher avec difficulté. embarras, gêne. Difficulté à s'exprimer. Il a de la difficulté à comprendre cela. Faire qqch. sans difficulté. Vx Difficulté de faire qqch. « “Je sens une difficulté d'être”. C'est ce que répond Fontenelle, centenaire, lorsqu'il va mourir » (Cocteau).
3Ce qu'il y a de difficile en qqch.; chose difficile. accroc, vieilli 1. aria, contretemps, écueil, embarras, empêchement, ennui, obstacle, problème, tracas, vx traverse; fam. bec, cactus, cheveu, os, 1. pépin. Voilà la difficulté (cf. C'est là le hic, le chiendent). Difficultés matérielles, financières, intellectuelles, sentimentales. « Diviser chacune des difficultés que j'examinais en autant de parcelles qu'il se pourrait » (Descartes). Soulever des difficultés (cf. Un point délicat). Surmonter, vaincre les difficultés. Éluder, tourner la difficulté. Nous aurons de grandes difficultés à le convaincre (cf. Ce sera la croix et la bannière). « Les difficultés, loin d'être une raison pour la détourner d'une entreprise, la lui rendaient encore plus attrayante » (Stendhal).
Cela ne fait aucune difficulté : c'est facile, possible (cf. Sans problème).
Spécialt Passage difficile (dans la compréhension d'un texte, l'exécution d'un morceau de musique, etc.). Les difficultés de Tacite. « Comme un virtuose exécutant des difficultés » (Loti).
4Raison alléguée, opposition soulevée contre qqch. objection; chicane, contestation, opposition, résistance. Faire des difficultés. embarras. Il n'a pas fait de difficultés pour venir.
5 ♦ EN DIFFICULTÉ : dans une situation difficile. Être en difficulté. Mettre qqn en difficulté. « Le roi de France était en difficulté avec l'Église » (Bainville).
⊗ CONTR. Aisance, facilité, simplicité.

difficulté nom féminin (latin difficultas, -atis) Caractère de ce qui est difficile ; complication : Ne pas se cacher la difficulté d'une entreprise. Caractère difficile de quelque chose, ensemble des points qui posent problème : Des exercices de difficulté croissante. Ce qui est difficile ; point difficile, obstacle à vaincre, à surmonter : Il a triomphé de toutes les difficultés. Embarras éprouvé par quelqu'un pour faire quelque chose : Parler avec difficulté. Ce qui crée un embarras, un obstacle, un ennui ; problème : Avoir des difficultés en mathématiques.difficulté (citations) nom féminin (latin difficultas, -atis) Joseph Joubert Montignac, Corrèze, 1754-Villeneuve-sur-Yonne 1824 Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise. Pensées Virgile, en latin Publius Vergilius Maro Andes, aujourd'hui Pietole, près de Mantoue, 70 avant J.-C.-Brindes 19 avant J.-C. Voilà la difficulté, voilà l'épreuve. Hoc opus, hic labor est. L'Énéide, VI, 129difficulté (expressions) nom féminin (latin difficultas, -atis) En difficulté, dans une situation difficile, en mauvaise posture : Avion en difficulté au-dessus de l'Atlantique. Faire des difficultés, susciter des obstacles, des contestations, ne pas accepter facilement quelque chose. ● difficulté (synonymes) nom féminin (latin difficultas, -atis) Caractère de ce qui est difficile ; complication
Synonymes :
- complexité
- obscurité
Contraires :
- commodité
- facilité
- simplicité
Caractère difficile de quelque chose, ensemble des points qui posent problème
Synonymes :
- subtilité
Ce qui est difficile ; point difficile, obstacle à vaincre, à...
Synonymes :
- empêchement
Embarras éprouvé par quelqu'un pour faire quelque chose
Synonymes :
- gêne
- mal
Contraires :
Ce qui crée un embarras, un obstacle, un ennui ; problème
Synonymes :
- problème

difficulté
n. f.
d1./d Caractère de ce qui est difficile. Mesurer la difficulté d'une entreprise. Ant. facilité.
|| En difficulté: dans une situation délicate.
d2./d Chose difficile; obstacle, empêchement. Surmonter des difficultés.
d3./d Objection, contestation. Faire des difficultés.

⇒DIFFICULTÉ, subst. fém.
A.— Au sing.
1. Caractère de ce qui est ressenti comme difficile ou est difficile à faire soit eu égard aux capacités du sujet, soit à cause de la nature de l'objet, soit du fait des circonstances. Difficulté de l'entreprise, du problème :
1. Nous ne pouvons pas prendre les éléments matériels d'une substance vivante et les grouper de manière à faire cette substance vivante. Mais est-ce simplement une plus grande difficulté, une plus grande complexité ou bien une impossibilité? Je pense que c'est une impossibilité.
C. BERNARD, Principes de méd. exp., 1878, p. 159.
2. Toutes les difficultés des démocraties tiennent peut-être à une seule : la difficulté qu'il y a à concilier de nouveaux progrès en liberté et de nouveaux progrès en égalité.
GUÉHENNO, Journal d'une « Révolution », 1938, p. 204.
Synt. et loc.
a) Difficulté de + subst. Difficulté des chemins, des passages (Ac. 1798), du terrain; difficulté des communications, du diagnostic, de l'entreprise, des transports; difficulté d'un sujet, d'un texte, d'un travail; difficulté des temps. Difficulté d'élocution (sans déterm.). Virgile avoit une difficulté de prononciation (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 355).
b) Difficulté + verbe à l'inf.
♦ Prép. de [Le subst. est précédé de l'art. déf.] Difficulté de parler, de respirer, d'uriner (Ac. 1835-1932). La difficulté d'apprendre, de comprendre, de penser. Réfléchissant à la difficulté de mettre son projet à exécution (ZOLA, M. Férat, 1868, p. 203). La difficulté de vivre (domaine de la philos.). En fin de compte, tout s'arrange, sauf la difficulté d'être, qui ne s'arrange pas (COCTEAU, Diff. d'être, 1947, p. 3).
♦ Prép. à (pour). [Le subst. est précédé de l'art. indéf. ou partitif ou d'un adj. indéf. ou de quantité indéf., etc.] Éprouver de la (ou quelque, beaucoup de) difficulté à marcher; avoir, trouver de la difficulté à faire une chose. Il étudiait avec scrupule les mathématiques, bien qu'il ressentît de la difficulté pour apprendre (ADAM, Enfant. Aust., 1902, p. 227).
c) Avec/sans difficulté. Respirer, travailler avec difficulté. Il ne parle qu'avec beaucoup de, une extrême difficulté (Ac. 1835-1932). Je travaille avec difficulté, embarras et hésitation, mais je m'attache à mon travail (MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p. 116). Sans (beaucoup de) difficulté. Facilement. Comprendre un texte sans difficulté. Cet instrument (...) fait (...) sans difficulté, avec une perfection souvent admirable, ce qu'il est appelé à faire (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 141).
2. Absolument
a) Solution délicate. Aimer, chercher la difficulté. Jouer la difficulté. Choisir la solution qui apparaît comme la plus difficile pour réussir (cf. JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 445).
b) [Avec les prép. dans ou en] Situation délicate. Être dans la difficulté (vieilli); être, mettre qqn en difficulté. Spéc. du point de vue pécuniaire. Entreprise en difficulté.
TURF. [En parlant d'un cheval] Être en difficulté. Avoir peine à conserver son avance sur les autres concurrents.
B.— P. méton. (fréquemment à la forme négative)
1. Souvent au plur. Ce qui est difficile dans quelque chose; tout élément qui empêche, gêne le sujet dans une action quelconque et exige un effort. Grande, insurmontable difficulté, difficulté majeure; des difficultés d'argent; surmonter, vaincre les difficultés; une entreprise hérissée de difficultés. Je sais les difficultés, celles qui gisent en mon esprit et celles que les circonstances construisent (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1894, p. 198). Tout le problème est là. Là est le nœud de la difficulté (PÉGUY, Argent, 1913, p. 1207) :
3. Nous sommes ici [en 1776] à la jointure des difficultés politiques et financières auxquelles la monarchie devait bientôt succomber.
BAINVILLE, Histoire de France, t. 2, 1924, p. 11.
4. Il faut, en quelque manière, honorer, considérer les difficultés qui se présentent. Une difficulté est une lumière. Une difficulté insurmontable est un soleil.
VALÉRY, Mauvaises pensées et autres, 1942, p. 25.
5. Mais non, ce ne fut qu'un homme, et il le fut diversement, comme tout le monde, rassemblant en lui ces difficultés et ces contradictions qui nous définissent tous, les grandissant seulement à la mesure de son génie.
GUÉHENNO, Jean-Jacques, Grandeur et misère d'un esprit, 1952, p. 11.
Fréq. Les difficultés de la vie, de l'existence. Les peines, la pauvreté, la maladie, etc. (cf. agir ex. 25). Paresseux comme tous les hommes à poésie, il [Lucien] se croit habile en escamotant les difficultés au lieu de les vaincre (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 573) :
6. Quelques ouvriers sont venus me dire leurs difficultés : misère, maladie. Au spectacle de ces maux réels, j'ai rougi des miens, imaginaires. Et pourtant, parmi les ouvriers aussi, des drames sentimentaux.
MAUROIS, Climats, 1928, p. 268.
Spécialement
a) Difficultés d'un texte, d'une langue, des règles des participes (cf. FRANCE, Pt Pierre, 1918, p. 234). Difficultés de la construction grecque et latine (NODIER, Smarra, 1821, p. 15). Faire difficulté. Être difficile à comprendre. Absol. Je me suis bien tiré des grosses difficultés [de la version], mais je me trouve un gros contresens, des étourderies de détail et ma traduction est négligée (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1907, p. 160).
b) MUS. Passages d'exécution difficile. Les difficultés d'une sonate (Ac. 1878-1932). Des musiciens mêmes qui ont du talent s'amusent à faire des « difficultés » : ils jouent du violon « sur une seule corde » (KARR, Sous tilleuls, 1832, p. 186). Se pâmer d'aise aux difficultés (cf. ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p. 319).
SYNT. a) Difficulté + adj. : difficulté croissante, extrême; difficultés actuelles, immédiates, inextricables, inouies; difficultés financières, matérielles, techniques. b) Difficulté + subst. : difficultés d'approvisionnement; les difficultés de la situation. c) Subst. + difficulté : un point de, le nœud de la difficulté « le point précis où réside la difficulté ». d) Difficulté + verbe : une difficulté commence, s'élève, surgit, vient de ce que; la (principale) difficulté est de; c'est là la difficulté. e) Verbe + difficulté : aplanir, éluder, escamoter, lever, tourner la difficulté; créer, offrir, présenter des difficultés; résoudre la difficulté; trancher la difficulté « recourir d'autorité à une solution, décider »; l'affaire n'offre, ne présente, ne soulève aucune difficulté; se heurter aux, reculer devant les difficultés. PARAD. Contradictions, dangers, ennuis, inconvénients, objections, obstacles, peines, périls, problèmes.
2. P. ext. Obstacle ou opposition surgissant entre des personnes qui voudraient ou devraient pouvoir s'arranger à propos de quelque chose. Soulever, élever une/des difficulté(s); cela ne peut souffrir, ne souffre point de difficulté(s). Synon. objection, différend. Je n'y vois pas de difficulté, il n'y a pas de difficulté, cela ne fait aucune difficulté. Je n'y vois pas d'objection :
7. — Ne mêlez pas ma mère à tout cela, je vous en prie. Je n'ai jamais eu l'ombre d'une difficulté avec ma mère. J'étais toujours content avec elle, et elle était toujours contente avec moi.
MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 1349.
Synt. et loc.
Faire difficulté de (vieilli). S'opposer à. Je tirai de mon doigt une autre bague que je la priai d'accepter. Ils firent difficulté de la prendre (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p. 1792).
Ne pas faire difficulté de. Ne pas s'opposer à, accéder facilement aux désirs de quelqu'un, faire sans peine quelque chose. Ne pas faire difficulté d'accorder la main de sa fille. Lorsque le Télémaque parut, on ne fit aucune difficulté de lui donner le nom de poëme (CHATEAUBR., Martyrs, t. 1, 1810, p. 21).
Faire des difficultés. Présenter des objections, hésiter. Elle voulait un enfant et (...) elle me demandait ma participation. Je ne fis pas de difficultés, et elle me promit cent francs (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Cas de Mme Luneau, 1883, p. 106).
Avoir des difficultés avec qqn. Avoir des différends, des sujets de discussion. Expr. synon. être en difficulté avec qqn. C'est un brave garçon, quoique nous ayons eu ensemble des difficultés (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 100). Avoir des difficultés avec les flics (cf. FRANCE, Crainquebille, 1904, p. 46).
Prononc. et Orth. :[difikylte]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1239 « opposition, objection » (S. Loup, A. Aube ds GDF. Compl. : Seroient tenu a rendre sanz difficulté et sanz contredit); 2. 1422 « caractère de ce qui est difficile » (A. CHARTIER, Le Quadrilogue invectif, p. 45, 1. 12-4); 3. 1611 « obstacle rendant une chose difficile » (COTGR.). Empr. au lat. class. difficultas, -atis « obstacle, embarras ». Fréq. abs. littér. : 5 395. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 7 235, b) 5 969; XXe s. : a) 5 590, b) 10 210. Bbg. COHEN 1946, p. 15. — LEW. 1960, p. 182.

difficulté [difikylte] n. f.
ÉTYM. 1239; lat. difficultas, de difficilis. → Difficile.
1 Caractère de ce qui est difficile; ce qui rend qqch. difficile. || Difficulté d'une affaire, d'une entreprise, d'un travail. || Difficulté d'un texte, d'une langue étrangère. || Difficulté d'un poème. Obscurité. || Difficulté d'un cas, d'une question, d'un problème, d'un sujet. Complexité, complication, confusion, subtilité. || Difficulté d'une recherche.Difficulté d'un chemin, d'un passage, d'une ascension. Danger, péril.Ce travail est pour lui sans difficulté. || Ce problème ne présente aucune difficulté (→ Pont aux ânes).
1 (…) je sens plus que jamais la difficulté de mon entreprise (…)
Bossuet, Oraison funèbre d'Henriette-Anne d'Angleterre.
2 Pendant deux longs jours, Bernard explora Paris, étonné de sa propre ardeur à poursuivre des acheteurs qui se dérobaient enfin. Comme il arrive aux amants, la difficulté du métier commençait à lui en donner le goût.
A. Maurois, Bernard Quesnay, XXI, p. 144.
Absolt. || Aimer la difficulté. || L'attrait de la difficulté. || Craindre la difficulté. || Répugnance pour la difficulté.
2 Difficulté à (et inf.). Embarras, gêne, mal, peine. || Difficulté à s'exprimer (→ Découdre, cit. 6). || Il a de la difficulté à comprendre cela. || Avoir, éprouver de la difficulté à…Vx. || Difficulté de… Allus. littér. || La difficulté d'être. → ci-dessous, cit. 3. — La difficulté de faire qqch.
3 « Je sens une difficulté d'être ». C'est ce que répond Fontenelle, centenaire, lorsqu'il va mourir et que son médecin lui demande : « M. Fontenelle, que sentez-vous ? » Seulement la sienne est de la dernière heure. La mienne date de toujours.
Cocteau, la Difficulté d'être, p. 193 (→ aussi Arranger, cit. 16.1).
3 (Une, des difficultés). Ce qu'il y a de difficile en quelque chose; chose difficile. Accroche (vx), contrariété, embarras, empêchement, ennui, obstacle, opposition, résistance, souci, tracas, traverse; involution; fam. accroc, 1. aria, bec, cactus, cahot, cheveu, chiendent, épine, os, pépin. || Légère, grande, grave difficulté. || Difficulté infranchissable, insurmontable. Barrière (fig.), écueil (fig.). || Difficultés matérielles, financières (→ Constant, cit. 3). || Difficultés intellectuelles, morales, sentimentales. || Affaire hérissée de difficultés. → Semé de ronces et d'épines. || Toute entreprise présente des difficultés. → Il n'y a pas de rose sans épines. || Les difficultés que comporte ce sujet. || Les difficultés que soulève cette question ( Problème). || Une difficulté d'algèbre. || Des difficultés d'orthographe, de grammaire. || Dictionnaire des difficultés de la langue française. || Aplanir; éclaircir une difficulté. || Le nœud de la difficulté ( Tu autem, vx).S'achopper, se cogner, se heurter à des difficultés. || Se débattre (cit. 12), patauger (fam.) au milieu des difficultés. || Les difficultés qui le menacent, qui l'assaillent (cit. 8). || Avoir peur des difficultés. → S'en faire une montagne. || Hésiter, reculer devant les difficultés. || Se noyer dans les difficultés. || Affronter une difficulté. || Faire face aux difficultés. → Prendre le taureau par les cornes, le loup par les oreilles. || Lever, renverser, surmonter, vaincre les difficultés. || Passer par-dessus les difficultés; éluder, tourner la difficulté. || Aplanir, résoudre, trancher une difficulté. || Élever, susciter des difficultés à qqn. → Tailler des croupières à… || Nous aurons de grandes difficultés à le décider. → Ce sera la croix et la bannière. || Voilà la difficulté. Diable, hic (le). || Des difficultés imprévues ont surgi; elles l'ont contraint à abandonner.
4 (…) diviser chacune des difficultés que j'examinais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre.
Descartes, Disc. de la méthode, II.
5 La difficulté fut d'attacher le grelot.
La Fontaine, Fables, II, 2.
6 — Que voulez-vous ? — Vous consulter sur une petite difficulté. — Sur une difficulté de philosophie, sans doute ?
Molière, le Mariage forcé, 4.
7 L'éclaircissement d'une difficulté dépend souvent de la solution d'une autre et celle-ci d'une précédente (…)
Bernardin de Saint-Pierre, la Chaumière indienne, in Littré.
8 (…) avec l'imagination allemande qu'elle tenait de son père, les difficultés, loin d'être une raison pour la détourner d'une entreprise, la lui rendaient encore plus attrayante.
Stendhal, Mina de Wanghel, Œ., t. II, p. 1143.
9 Je ne prendrais pas sur moi de trancher cette difficulté.
Paul Bourget, Un divorce, I, p. 35.
10 Un suicide. Solution de toutes les difficultés (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, XVII, p. 198.
11 Les difficultés d'un sujet, il est bon de ne les reconnaître qu'au fur et à mesure que l'on travaille; on perdrait cœur à les voir toutes d'un coup.
Gide, Si le grain ne meurt, II, I, p. 291.
12 Ainsi, ne nous rendant pas compte de la nature des difficultés que présentent les tâches mal connues de nous, nous sommes portés à considérer ces difficultés comme nulles.
J. Paulhan, Entretien sur des faits divers, p. 31.
12.1 Peut-être avaient-ils des difficultés, ce qu'on appelle des difficultés de cœur alors ?
M. Duras, Moderato cantabile, p. 37.
Cela peut souffrir des difficultés. || Cela ne souffrira aucune difficulté : cela sera facile.Cela ne fait aucune difficulté. || Je n'y vois pas de difficulté : cela est possible.
Spécialt. Passage difficile, obscur, dans un texte. || Les difficultés de Tacite.Passage difficile d'exécution, dans un morceau de musique. || Les difficultés des Études de Liszt.
13 (…) vous n'êtes arrêté dans la lecture que par les difficultés (…) où les commentateurs et les scoliastes eux-mêmes demeurent court (…)
La Bruyère, les Caractères, XIV, 72.
14 (…) elle raclait sa guitare et chantait, en roulant les yeux d'une manière féroce comme un virtuose exécutant des difficultés.
Loti, Mme Chrysanthème, XXXII, p. 111.
4 Raison alléguée, opposition soulevée contre qqch. Objection; chicane, contestation, opposition. || Faire des difficultés. || Soulever sans cesse des difficultés (→ Donner du fil à retordre). || Soulever une difficulté (→ Lancer un lièvre). || Se décider après bien des difficultés. Embarras. || Il n'a pas fait difficulté de venir (vx); il n'a pas fait de difficultés pour venir; il est venu sans difficulté.
15 (…) s'ils faisaient quelque difficulté à cause de l'heure, ne manque pas de les presser (…)
Molière, George Dandin, III, 5.
16 Peut-être fera-t-elle quelque difficulté à prendre ce remède (…)
Molière, le Médecin malgré lui, III, 6.
5 En difficulté : dans une situation difficile. || Être en difficulté. || Mettre qqn en difficulté.
17 (…) le roi de France était en difficulté avec l'Église à cause d'un second mariage irrégulier.
J. Bainville, Hist. de France, V, p. 54.
CONTR. Aisance, facilité, simplicité. — Accord.
DÉR. Difficultueux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать курсовую<

Regardez d'autres dictionnaires:

  • difficulté — DIFFICULTÉ. sub. f. Ce qui rend une chose difficile, ce qu il y a de difficile en quelque chose; empêchement, traverse, opposition, obstacle. Légère difficulté. Petite difficulté. Cette affaire est pleine de difficultés. Vous trouverez de la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • difficulté — Difficulté. s. f. Ce qu il y a de difficile en quelque chose, Empeschement, Traverse, Opposition, Obstacle. Legere difficulté, petite difficulté. cette affaire est pleine de difficultez. vous aurez de la difficulté à obtenir cela. difficulté de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • difficulté — Difficulté, Obscuritas, Difficultas, Scrupulus. Toute maniere de difficulté, Nodus. Difficulté de chagrin, Scrupulositas. Difficulté de bailler audience, Difficultas in audiendo. Difficulté d uriner, quand on ne pisse point à son aise, Stranguria …   Thresor de la langue françoyse

  • Difficulte — Difficulté Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • difficulté — (di fi kul té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est difficile. La difficulté des chemins. La difficulté d un travail. La difficulté d un problème. •   On dira que je cède à la difficulté, MOL. l Étour. III, 1. •   J avoue, en la commençant [l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DIFFICULTÉ — s. f. Ce qui rend une chose difficile, pénible. La difficulté d une opération. La difficulté des chemins, des passages. Ce travail est pour lui sans difficulté.   Il se dit aussi Du manque de facilité pour quelque action que ce soit. Difficulté… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DIFFICULTÉ — n. f. Ce qui rend une chose difficile. La difficulté d’une opération. La difficulté des chemins, des passages. Ce travail est pour lui sans difficulté. Il se dit aussi du Manque de facilité pour quelque action que ce soit. Difficulté de parler,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Difficulté — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Difficulté », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La difficulté exprime la peine ressentie en …   Wikipédia en Français

  • Difficulté —          GAULLE (Charles de)     Bio express : Homme d État et général français (1890 1970)     «La difficulté attire l homme de caractère, car c est en l étreignant qu il se réalise lui même.»     Source : Mémoires de guerre     Mot(s) clé(s) :… …   Dictionnaire des citations politiques

  • difficulté — difficoltà ит. [диффикольта/] difficulté фр. [дификюльтэ/] difficulty англ. [ди/фикэлти] трудность, затруднение …   Словарь иностранных музыкальных терминов

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”